vendredi 11 novembre 2016

La vicoire de Trump est passée par la Tunisie

Le revers Trump semble choquer toute la planète même après deux jours de sa victoire .
Pourtant d'autres expériences confirment que sa réussite peut être analyser et peut même paraitre logique .
Les élites de chaque pays n’ont pas atteindre la maturité de comprendre le simple électeur .
En 2011 , la Tunisie s’apprêtait à organiser les premières élections libres dans le pays .
A l’époque le mouvement islamiste Nahdha a eu droit à une farouche résistance de la part de l’élite tunisienne .
Pourtant les urnes ont donné ce parti largement vainqueur .
Lors des élections de 2014 , Nida Tounes a eu le même sort des campagnes de diabolisations et il a fini par devenir le premier parti de la Tunisie .
Le cas Trump est identique dans cette perspective . 
De nos jours , un acharnement contre un parti ou un personnage politique peut engendrer un essor inestimable chez les électeurs .
Cela dit l’électeur des temps modernes rejette le discours hautain ou moralisateur de l’élite de son pays .
Systématiquement , il votera pour le camp opposé .

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire