mercredi 25 juillet 2012

Problème d’authenticité

On note de prime abord qu’il existe chez nous, grand peuple tunisien, un problème d’authenticité majeur.
Il y a les faux profils mais il subsiste aussi des faux caractères.
Des personnes sous forme de clones, peut être  en hommage à une certaine Dolly.
Ce paysage désagréable renvoie systématiquement à un malaise et un dégout alimenté par ce « déjà vu ».
Heureusement que le facteur du temps est fatal dans cette histoire puisque tôt ou tard ces masques sophistiqués finissent par tomber du haut.
Je n’ai jamais compris comment un être accepte d’incarner un autre pour se montrer cultivé ou pour faire l’intellectuel.
Ce fléau existant avale toute sorte de créativité dans la société.
En outre, savourer l’effort de quelqu’un d’autre (articles, photos, pensée …) est une entorse à l’art et à la productivité .
In fine, il ne s’agit pas d’une sentence plutôt que d’un appel à se démarquer du commun.
Un clivage bénéfique à chaque société pour progresser.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire